SE CONNECTER Àlogo-cat-dog

Modifier mon mot de passe

Renseignez votre adresse email pour recevoir le lien de réinitialisation de votre mot de passe.

loader

SE CONNECTER À logo-cat-dog

Nous venons de vous envoyer un email.

Cliquez simplement sur le lien contenu dans l'email et suivez les instructions pour réinitialiser votre mot de passe. Si vous n'avez pas reçu d'email, merci de vérifier votre Courrier indésirable.

SE CONNECTER À logo-cat-dog

Nous venons de vous envoyer un email de confirmation.

SE CONNECTER Àlogo-cat-dog

Recevoir de nouveau l'email de confirmation

Renseignez votre adresse email pour recevoir votre email de confirmation.

loader

MON ANIMAL & MOI.

Comment Connaître la Race de Mon Chien ?

Comment déterminer les caractéristiques des races auxquelles appartient mon chien ?

Si vous avez adopté un chien, vous n’avez peut-être pas beaucoup d’informations sur les origines de ses parents ou sa lignée génétique. En d’autres termes, votre chien est unique et n’appartient pas à une seule race. Et pourtant, vous pouvez être tenté d’identifier les races présentes chez votre chien, en particulier s’il a les superbes yeux bleus d’un husky avec la silhouette d’un labrador. L’un des parents de votre chien peut être d’une race identifiée. Toutefois, vous ne pouvez pas en avoir la certitude sauf s’il est inscrit au registre national des races dans votre pays (par ex., Livre des Origines Françaises, LOF, de la Société Centrale Canine française). Par conséquent, vous devrez observer attentivement ses caractéristiques morphologiques et comportementales (aptitudes) afin de déterminer le croisement éventuel de races dont est issu votre chien. Vous aurez peut-être du mal à le faire tout seul, alors n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Ce dernier côtoie une grande variété de races de chiens toute la journée et il pourra certainement vous fournir une grande quantité d’informations utiles. Ensuite, consultez les sites Web officiels des races et des éleveurs qui donnent des informations détaillées sur les caractéristiques de chacune des races. Enfin, n’oubliez pas de solliciter toutes les personnes susceptibles de vous fournir les antécédents de votre chien. Si votre chien est un chiot, vous aurez peut-être des difficultés à trouver des informations concluantes. Vous aurez intérêt à attendre quelques mois, le temps que votre chien devienne adulte.Vous pourrez alors reprendre votre évaluation.

Vous pouvez faire des suppositions valables en observant votre chien, mais si vous voulez vraiment être certain des races présentes dans le patrimoine génétique de votre chien, vous devrez faire un test ADN. Mars Veterinary – une entité du centre WALTHAM de nutrition des animaux de compagnie – a créé « Wisdom Panel », un kit qui produit un rapport sur l’ADN de votre chien croisé.

Vous pouvez prendre en compte plusieurs traits morphologiques, notamment :

La forme de sa tête

Les têtes des chiens ont tendance à être regroupées en trois grands types céphaliques : les chiens à tête allongée ou dolichocéphale (par ex., le colley ou le lévrier afghan), les chiens à crâne large brachycéphale (par ex., le boxer ou le shih-tzu) et les chiens à tête mésocéphale, c’est-à-dire, les chiens ayant une tête et un crâne de taille moyenne qui se situent entre les deux groupes ci-dessus. Le groupe mésocéphale englobe la plupart des chiens (par exemple, le labrador, le malinois, le berger australien, etc.).

Forme et port des oreilles

Les oreilles des chiens peuvent avoir plusieurs formes (par ex., semi-dressées, tombantes, pliées, longues, larges, en forme de V, etc.), mais elles sont généralement classées en trois grands groupes. À savoir : les oreilles pendantes ou tombantes (par ex., les chiens du groupe des chiens de chasse comme le teckel), les oreilles droites ou dressées (par ex., le pinscher ou le Yorkshire terrier, les bergers allemands ou le shiba inu) et les oreilles semi-dressées (par ex., le colley ou le berger des Shetland).

Le type de texture et de couleur de la robe de votre chien

Les chiens ont une grande variété de textures et de longueurs de robe, notamment le poil court (par ex., le beagle ou le pinscher), le poil raide (par ex., les terriers comme le Jack Russell), le poil long (par ex., le colley, le bouvier des Flandres, le bichon maltais, etc.) et le poil bouclé (par ex., le labradoodle, le bichon), entre autres.

Les robes des chiens présentent également de très nombreux motifs y compris bicolores ou une robe avec deux couleurs (par ex., rouge et blanc pour certains épagneuls), des taches (par ex., le dalmatien), le motif tricolore (souvent les chiens noirs, brun clair et blancs, tels que le bouvier bernois), le merle ou l’arlequin (taches avec des nuances de couleur plus foncées sur une robe claire présentes chez de nombreux colleys, le berger australien) et une superbe gamme de couleurs comme le noir et le brun clair, l’or, le fauve, le sable, le rouge, le feu, le citron, le chocolat pour n’en citer que quelques-unes. Toutefois, gardez à l’esprit que les motifs et couleurs de robe peuvent varier considérablement au sein d’une même race. Ainsi, un beagle peut être tricolore ou bicolore.

Vous pouvez aussi prendre en compte le gabarit et l’ossature de votre chien (élancé, costaud ou trapu, etc.), s’il a des garnitures comme une barbe ou des vibrisses (comme le terrier écossais ou schnauzer) ainsi que son poids, sa hauteur et le port de queue.

Traits de caractère et race

Certaines races sont également associées à un trait de caractère, à un tempérament ou à une aptitude spécifique. C’est pourquoi vous pouvez prendre en compte le comportement et les réactions de votre chien dans différentes situations. Gardez à l’esprit toutefois qu’il existe une grande variété de types et de comportements au sein de chaque race. En d’autres termes, toutes les races présentent les deux facettes d’un spectre. Cela dit, vous avez considérablement plus de chances que votre chien ait un type ou un comportement spécifique si vous choisissez un chien de race au lieu d’un chien croisé.

Voici certains points à prendre en compte : Est-il calme et placide ou est-il aboyeur et constamment sur le qui-vive (par ex., West Highland white terrier, beagle) ? Est-ce qu’il garde la maison ? (par ex., berger allemand). Est-il protecteur avec les membres de la famille (par ex., malinois ou labrador) ? Est-ce qu’il creuse sans cesse (par ex., terrier, boxer) ? Est-ce qu’il aime l’eau (par ex., caniche, labrador, terre-neuve) ou est-ce un excellent rapporteur (par ex., golden retriever ou labrador) ? Est-ce qu’il affiche des instincts grégaires (par ex., border collie, bouvier australien, bouvier) ? Est-ce qu’il suit constamment une odeur ou une trace (par ex., beagle ou pointer anglais) ? Est-ce qu’il est très énergique (par ex., colley, Jack Russell) ? Est-ce qu’il a un sens particulièrement développé de la meute, ainsi qu’un besoin intense d’activité physique et de liberté (par ex., husky) ?

Quel mot utiliser pour le définir ?

-Le chien de type (par exemple type husky), est un chien issu d'un couple de même race, mais qui n'est pas inscrit au registre national de races du pays.
-Le chien métis (ou croisé) est un chien issu de deux parents connus mais de races différentes. Ces croisements volontaires sont parfois réalisés en vue de créer de nouvelles races.
-Le chien bâtard est issu d'un parent de race (la chienne le plus souvent) et d'un visiteur imprévu... (le mot bâtard vient du mot « grange », on imagine la rencontre amoureuse dans le foin...).
-Le corniaud lui est issu de croisements en tous genres dont on ne reconnaît plus les races d'origine... (le mot corniaud vient du mot « coin », le chien ordinaire d'une région (le chien « du coin ») peut ainsi parfois devenir un chien d'une nouvelle race).

En Belgique par exemple, les étaient à l’origine ces petits chiens bâtards, sans race, destinés à être jetés dans la Senne, qui traverse Bruxelles. Par extension, on parle de Zinneke, pour décrire les chiens ayant des origines mélangées.

Un guide illustré

Ce guide vous permet d’identifier facilement les races éventuelles présentes dans les origines de votre chien en fonction de différents critères morphologiques. Il a été conçu pour vous aider à effectuer une évaluation rapide des croisements de races et pour identifier le type de la race dominante. Toutefois, il ne s’agit que d’un guide qui ne prétend en aucun cas remplacer l’analyse d’un spécialiste des races canines.

Comment savoir de quelle race est mon chien

LIRE PLUS

Husky*Berger de Beauce

Comment identifier les races dont est issu votre chien ?
Les critères suivants doivent vous guider :

Tout ce qui fait la particularité du Berger de Beauce est bien là : la robe noire et feu, le profil rectiligne avec un museau long, un stop peu marqué et un poil court. Mais les beaux yeux bleus du Husky de Sibérie et le port des oreilles dressé aux pointes arrondies ne trompent pas. Cet exemple de croisement montre la forte dominance des caractéristiques du Berger de Beauce au détriment de celles du Husky de Sibérie.

Si vous avez également la possibilité de voir sur ce chien croisé, le double ergot aux pattes arrière, il s’agit bien d’une marque de fabrique du Berger de Beauce.

Type épagneul (cocker anglais ou épagneul breton)*Berger ou labrador

Comment identifier les races dont est issu votre chien ?
Les critères suivants doivent vous guider :

Ce chien de taille moyenne a quelques particularités typiques de certains chiens de chasse type épagneul avec ses oreilles tombantes en triangle assez courtes, le poil mi-long avec des franges aux oreilles et aux pattes, les yeux légèrement en amande. La robe noire unie avec une légère panachure blanche au poitrail n’est cependant pas fréquente chez les Épagneuls.

La forme du museau long avec un stop peu marqué permet éventuellement d’orienter le mélange de races avec un Labrador ou un Berger (ou croisés de ces races).

Le croisement de ce chien montre une prédominance des caractéristiques du chien de chasse type Épagneul au sens large avec néanmoins, certaines caractéristiques qui laissent supposer une variante avec soit un chien de Berger soit un Labrador. Dans ce cas et devant l’incertitude, on peut le présenter plutôt comme un chien croisé de type Épagneul.

Type griffon (Griffon korthals*Race non identifiée qui pourrait être un berger des Pyrénées…)

Comment identifier les races dont est issu votre chien ?
Les critères suivants doivent vous guider :

Un port d’oreilles tombant et vers l’arrière, le poil mi-long, dur avec des sourcils et moustaches et le museau long et carré avec le stop peu marqué orientent l’identification du croisement vers le type griffon Korthals. Les proportions médioligne mais de grande taille laissent supposer qu’il y a un croisement avec un chien de grande race.
Vous avez ici une prédominance des caractéristiques morphologiques du Griffon Korthals, mais avec une robe unie blanche qui signe là un croisement original, car difficile d’identifier exactement l’origine de la 2de race.

Bichon frisé*Caniche

Comment identifier les races dont est issu votre chien croisé ?
Les critères suivants doivent vous guider :

La robe blanche unie, le poil mi-long, fin et soyeux, légèrement frisé, les oreilles tombantes, les proportions médioligne avec une tête plutôt rectiligne, les yeux noirs ronds sont autant de caractéristiques qui apparentent beaucoup plus ce chien au Bichon à poils frisés qu’au Caniche. Il est cependant de taille plus grande que le Bichon, ce qui laisserait supposer un croisement avec un grand caniche.

Croisement Yorkshire terrier*Probable doberman ou autre terrier

Comment identifier les races dont est issu votre chien croisé ?
Les critères suivants doivent vous guider :

La robe manteau noire et feu, fauve sur la tête et le bas des membres, des proportions médiolignes avec un corps un peu plus long que haut, le museau allongé, avec un stop peu marqué sont autant d’indices pour nous orienter vers des croisements de type berger ou terrier. Le poil est court, dur avec des sourcils et des moustaches, les oreilles dressées et pointues, le bord des paupières foncé nous rappellent par contre la présence du terrier.

Les caractéristiques morphologiques de ce chien sont assez variées et laissent entrevoir une prédominance des traits du terrier malgré l’absence du bleu acier sur le corps plutôt typique du Yorkshire terrier. Un œil d’expert est bien nécessaire pour faire une évaluation plus précise de ce croisement.

Croisement berger allemand*Colley

Comment identifier les races dont est issu votre chien croisé ?
Les critères suivants doivent vous guider :

La robe fauve panachée de blanc, le collier court du Colley, le type longiligne et le museau long (chanfrein très long) et le poil court à mi-long sont des caractéristiques facilement identifiables. Ce qui complexifie l’analyse, c’est la taille au garrot qui est importante, ce chien pose facilement sa tête sur une table, le port des oreilles légèrement cassé mais tombantes, le port de la queue (en sabre)… un chien type berger est passé par là.

Vous avez ici un mélange équilibré entre les aspects morphologiques du Berger Allemand et ceux du Colley. Les parents sont connus, les chiots de la portée ont des critères plus ou moins marqués allant du Berger Allemand au Colley, ce chien est un des chiots qui correspond à un bon équilibre 50/50 entre les caractéristiques des 2 races.

Croisement Jack Russell terrier

Comment identifier les races dont est issu votre chien croisé ?
Les critères suivants doivent vous guider :

Les caractéristiques du Jack Russel terrier se retrouvent dans la robe qui est blanche panachée de taches noires, fauves ou feu principalement à la tête et à la queue avec un poil dur, des oreilles dressées, le port de la queue droit (relevé) et une petite taille au garrot, corps plutôt médioligne mais à la poitrine carrée.

Dans ce cas précis, peu de critères aideront à déterminer l’autre race de chien sans une enquête autour du voisinage. Il est probable que le croisement soit fait avec une autre race de terrier, de type Schnauzer, ou bâtard de type Berger des Pyrénées.

Type Labrador (un seul parent identifié comme étant un labrador)

Comment identifier les races dont est issu votre chien croisé ?
Les critères suivants doivent vous guider :

La morphologie dominante est bien celle d’un Labrador, la couleur de la robe est noire avec une légère panachure blanche sous le poitrail.

Dans ce cas précis, peu de critères aideront à déterminer l’autre race de chien sans une enquête autour du voisinage. La taille au garrot, la largeur des épaules, le port de la queue peuvent aider, mais la probabilité que l’autre parent de ce chien soit également issu d’un croisement est importante.

Labrador*Husky

Comment identifier les races dont est issu votre chien ?
Les critères suivants doivent vous guider :

C’est essentiellement la forme ronde de la tête de ce chien, ses oreilles tombantes et sa robe fauve claire (sable), au poil court qui rappellent le Labrador. Quant aux yeux bleus et les paupières noires, ceci vous rappellera plutôt le Husky. Vous avez ici un mélange original entre les aspects morphologiques du Labrador sable et du Husky de Sibérie. Néanmoins, on peut supposer l’existence d’autres types de croisements dans l’ascendance.